» Actualités » Le marais coasse, Promenade des Rinceaux.
 
samedi 20 avril 2019
PLU
CIO


Le marais coasse, Promenade des Rinceaux.

 

Le Conservatoire d’Espaces Naturels de Loir-et-Cher a dévoilé la vie cachée des amphibiens, samedi 6 avril après-midi, à la mairie de Molineuf-Valencisse, en présence du maire Jean-Yves Guellier et de 45 passionnés de la nature et de la biodiversité.

L’animatrice, Julie Lebrasseur a rappelé les fondamentaux du conservatoire qui consistent à protéger, gérer et valoriser des sites naturels qui représentent 292 ha sur le département. L’objet de son intervention était de présenter les amphibiens qui vivent dans le marais des Rinceaux, restauré entre 2012 et 2014 et inscrit en tant qu’Espace Naturel Sensible par le Conseil départemental.

JPG - 1.2 Mo

Deux batrachoducs ont été installés sur la route qui mènent à Chambon pour éviter au maximum l’écrasement des batraciens quand ils migrent vers le marais des Rinceaux.

Les amphibiens sont des vertébrés qui vivent dans deux éléments : l’eau et hors de l’eau comme par exemple, les grenouilles. Il en existe deux sortes : les urodèles avec une queue au stade adulte et les anoures qui perdent leur queue à l’âge adulte.

Julie a présenté l’ensemble des amphibiens répertoriés dans le marais. De la salamandre au triton palmé qui peut vivre de 6 à 8 ans, de la grenouille brune dont la durée de vie est de 4 à 5 ans à la grenouille rousse très rare dans le département qui peut vivre entre 6 et 10 ans. On y trouve également la grenouille verte.

La reproduction dure en moyenne 2 à 3 jours. Ces espèces ont besoin d’une mare pour se reproduire. Elles peuvent disparaitre si le milieu aquatique n’existe plus.

Plusieurs échanges avec la salle ont mis en exergue les connaissances de nombreux participants. Un jeu de question/réponse a confirmé l’excellente écoute de l’exposé de Julie Lebrasseur qui a énoncé les principales menaces pour ces amphibiens : la grenouille taureau que le CDPNE (Comité Départemental pour la Protection de la Nature et de l’Environnement) cherche à éradiquer, l’être humain, les voitures, les pesticides et certains champignons.

Un film sur les grenouilles du photographe animalier Gérard Chauvet et une vidéo à partir d’un drone de la Promenade des Rinceaux, de Gabriel Michelin, ont clôturé la présentation en salle.

JPG - 2.4 Mo

Les participants ont ensuite chaussé leurs bottes pour une visite in situ de l’Espace Naturel Sensible. Les échanges furent de nouveaux passionnés et passionnants. Avec beaucoup de pédagogie, Julie a tenu son auditoire en haleine jusqu’en fin d’après-midi.

 
 

 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Mentions légales     |    Se connecter