» Actualités » Du folk traditionnel avec Tradabou.
 
lundi 16 décembre 2019
PLU
CIO


Du folk traditionnel avec Tradabou.

 

Les fans de folk se sont régalés avec les musiciens de Tradabou et la maitre de danse Fabienne Fasani. Organisé par la commune de Valencisse, cette première édition a remporté un franc succès.

JPG - 2 Mo

Près de soixante dix danseurs ont investi la salle des fêtes de Chambon-sur-Cisse, samedi 9 février. Les festivités ont commencé dès 17h avec une initiation à la danse, menée avec talent par Fabienne et les trois musiciens. La trentaine de participants, pour la plupart débutants en matière de folk, se sont prêtés avec grand bonheur aux différentes danses proposées. Dans la première heure, trois danses de la Renaissance en cercle pour s’échauffer et mieux se connaitre, avec le branle double, le branle des pois et celui des lavandières.

Ensuite, un peu plus corsé, deux danses bretonnes, le hanter-dro, demi-tour et de gauche à droite et le laridé à 8 temps qui se pratique en ronde ou en chaîne. Les danseurs ayant pris de l’assurance et déjà pas mal de plaisir, ont consolidé leur initiation avec le cercle circassien, danse écossaise où l’on change de partenaire, la valse écossaise qui se danse en couple, puis la grave flamande, sur deux lignes face à face et par groupe de quatre. Et pour terminer en apothéose la cochinchine, d’origine danoise, qui se pratique par trois.

JPG - 1 Mo

Musiciens et danseurs se sont restaurés avec les bons petits plats salés et sucrés concoctés par les bénévoles de la commune.

Les confirmés de folk ont rejoint les débutants de l’après-midi. Le bal a alors pris place à 20h avec Gwendoline à la chabrette du Berry, sorte de grande cornemuse, et aux flûtes irlandaises, aigu et grave, Samuel à l’accordéon diatonique et au violon et Gilbert à la guitare western, à l’accordéon et à la cornemuse du Centre. Un quatrième larron est venu compléter le groupe en fin de soirée avec un instrument d’origine suédoise, le nyckelharpa. Son origine remonte au XIVème siècle. Il est à la fois à cordes (harpa) et à touches (nyckel).

Les danses folk se sont succédées à un rythme endiablé, avec un fort accent de convivialité, de joie communicative dégageant une véritable envie d’être ensemble.

A presque minuit, les festivités se sont terminées sous les applaudissements fournis dédiés aux musiciens de Tradabou et à la maitre de danse. Un dernier verre de l’amitié avant de se dire au revoir et à la prochaine édition.

Il est possible de s’initier ou pratiquer avec le trad de Vineuil, la Valcissienne d’Onzain, le Triton Fringant de Marolle en Sologne, les Compagnons de folklore de Blois, les Bretons de Loir-et-Cher, de la Chaussée Saint-Victor, le Chaleil d’Amboise.

 
 

 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Mentions légales     |    Se connecter